Est-ce que « lire » un livre audio, c'est de la triche ?

 
Partagez sur Facebook Parlez-en sur Twitter

6 mars 2017

Quand mes élèves ont de la difficulté à lire un roman au même rythme que les autres parce que lire leur demande cognitivement plus d’efforts, je leur suggère souvent de demander à un adulte de lire une partie de chacun des chapitres afin qu’ils puissent prendre une pause et se concentrer sur l’écoute.

Comme la justice est une valeur souvent très importante à l’adolescence, il y a toujours l’un ou l’autre pour s’indigner. Est-ce qu’écouter un texte plutôt que de le lire, c’est de la triche?

Daniel Willingham, un Américain docteur en psychologie cognitive, se fait souvent poser cette question. Et même s’il déteste y répondre, il a pris le temps de publier sa position dans un article très intéressant sur son site. En fait, la plupart du temps, le cerveau d’un adulte fait la même chose lorsqu’il lit un texte que lorsqu’il l’écoute.

Deux étapes pour lire

Il fait ici la distinction entre l’adulte et l’enfant puisque la lecture, selon (Gough & Tumner) est constituée de deux étapes : le décodage et le traitement de l’information. Quand on apprend à lire, c’est cette première partie qui prend le plus de temps et, pendant un bon moment, c’est ce décodage qui va créer les erreurs de compréhension.

Toutefois, une fois que la lecture est devenue fluide, le décodage est automatique, le cerveau n’a plus d’efforts concrets à faire et se concentre sur le traitement de l’information. À cette étape, le lecteur fait exactement la même chose en lisant qu’en écoutant.

Bien sûr, la lecture à voix haute permet de clarifier certaines informations grâce au ton, à l’intonation et au rythme, mais les textes qu’on lit habituellement ne sont pas complexes au point où il nous faut l’expression orale pour arriver à les décoder. L’aide n’est donc pas injuste, ce qui est induit par la notion de tricherie.

L'objectif

La question importante ici est donc le but de l’activité ou de l’examen : est-ce qu’on veut évaluer le décodage ou est-ce que ce qui est important est la compréhension de l’histoire? Et pour les élèves qui ont de la difficulté avec le décodage, pour qui la lecture représente une double tâche cognitive essoufflante, l’écoute d’une partie du texte est bienvenue, surtout quand ils sont plus vieux et que les textes qui doivent être lus sont plus longs, plus complexes.

Après tout, écouter un livre audio n’est pas de la triche !

Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)
Parcourir les archives

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •